Mardi, avril 28, 2009

Pendant une des suspensions de séance, autour d’un café dans l’espace catering et traiteur de Flanders Expo, j’ai eu le temps et l’occasion de poser deux questions à Pierre Nothomb :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

flattr this!

{ 1 comment }

Les îles Cayman (Il n’existe pas d’impôt sur les sociétés aux îles Caïmans) n’étaient pas là à l’AG de Fortis à Flanders Expo ce 28 avril, mais on a beaucoup parlé d’un hedge fund qui y serait basé, qui serait proche de BNP Paribas et qui aurait eu plus de droits de vote que moi (j’étais mandaté par mes parents). Disons que je réprésentais moins de 170 millions d’actions.

( le post avec les images )

Par moment, l’ambiance était à la prise de la Bastille. L’AG de ce 28 avril doit etre un de rares endroits dans lesquels on peut entendre “Respectez la démocratie : fermez-là” sans qu’il y aie la moindre ironie dans l’intention de la personne qui prononce ces paroles.

Le public dans la salle était calme jusqu’à ce que Pierre Nothomb de Déminor apparaisse derrière le micro numéro 1 pour la première question. Quand Modrikamen apparait derrière le micro numéro 3, C’est presque comme si Robbie Williams venait de débarque au gouter d’anniversaire de sa plus grande fan.

Les duettistes ont mis la salle dans leur poche en leur demandant de se manifester d’une façon très simple en se levant et en refusant de s’asseoir tant qu’un point de procédure ne sera pas réglé. Ils ont soufflé sur des braises qui ne demandaient qu’à s’enflammer sans mettre le feu à la baraque : un numéro de corde raide.

Au pied du podium est arrivé progressivement un triple rideau défensif composé d’une première couche d’hotesses en tailleur et derrière elles d’une couche de sécurity men moins souriants. Dernière couche : un rideau de plantes vertes.

Il fallait bien ça : des pièces de monnaie, un journal et au moins une chaussure ont volé vers le podium. Les actinnaires au pied du podium étaient chauffés à blanc juste ce qu’il faut : sans le rideau défensif, je ne sais honnetement pas si l’intégrité physique de tout le monde aurait été respectée.

Bilan personnel : il est urgent que mon eeePC fasse ami-ami avec son modem 3G pour pouvoir être connecté : la connection au wi-fi a été problématiques. Pour les prochaines expéditions, les quelques grammes d’un chargeur Nokia ne sont pas trop lourds dans la besace.

flattr this!

{ 2 comments }

Bienvenue à l’assemblée générale qui a peut-être bien décidé de fourguer Fortis à BNP Paribas. Tout commence par un exemplaire au choix de l’Echo ou du Tijd du jour. Le post « texte ».

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

Devant Flanders Expo, le Pvda manifeste de façon ludique. Ou presciente…

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

Traduction simultanée et machine à voter :

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

Le PVDA, très généreux, distribue des billets de banque. Quelqu’un veut 500 euros à prêter ?

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

Un membre du camp du non qui avait décidé de ne pas passer inaperçue et un jouet nommé Didier Reynders :

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

A la sortie, je me suis fait interviewer par l’agence de presse chinoise Xin Hua. Je n’ose pas imaginer combien de millions de personnes vont voir les images.

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

L’exemplaire du code des sociétés qui a servi à Modrikamen pour contester à Fortis le droit de faire voter des actions qui appartiennent à un hedge fund basé dans les îles Cayman (If I remember correctly).

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

Modrikamen en train de ne pas prononcer la phrase « j’adore qu’un plan se déroule sans accrocs ». Mais peut-être en train de la penser :

Fortis / assemblée générale 28 avril 2009

flattr this!

{ 0 comments }