R.I.P. Malcolm McLaren

« I have been called many things: a charlatan,
a con man, or, most flatteringly, the culprit
responsible for turning British popular culture
into nothing more than a cheap marketing
gimmick »

Quelqu’un capable d’inviter un genre musical presque à lui tout seul ne peut pas être tout à fait mauvais.

La main Parisienne :

Malheureusement de circonstance : Père Lachaise

Une réflexion au sujet de « R.I.P. Malcolm McLaren »

  1. gropapa

    Clairement une figure importante dans la culture populaire; je ne l'aurais pas laissé seul avec un petit garçon par contre…..

    Je me rengorge aussi parce qu'on a pu m'entrevoir derrière ma batterie dans le sujet du JT de la RTBF consacré au père du punk anglais. J'avais 30 kilos de moins et pas de futur, soi-disant.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>